Surveillance de l'ozone par les tabacs Bel W3, Bel B (et Bel C)

La variété de tabac "Bel-W3" est utilisée depuis longtemps pour la biosurveillance de l'ozone.

Cette variété a été sélectionnée pour ses très faibles capacités de détoxication : même à des concentrations d'ozone modérées, des nécroses foliaires caractéristiques apparaissent sur les feuilles seulement quelques dizaines d'heures après le début de l'exposition au polluant.

On complète les observations en plaçant à côté de ces plantes sensibles quelques plants de la variété "Bel B". Celle-ci a été sélectionnée pour ses grandes capacités de détoxication et de résistance à l'ozone.

Ainsi, si des nécroses foliaires apparaissent à la fois sur les plants des variétés "Bel W3" et "Bel B", il est probable que ce n'est pas l'ozone qui en est responsable.