Pour quantifier l'intensité des dégâts foliaires induits par l'ozone, on a souvent recours à des indices reposant sur le pourcentage de surface foliaire couvert par les nécroses.

Voici quelques photos indiquant les pourcentages de surface nécrosée estimés au moyen d'un logiciel de traitement d'image. Elle peuvent servir d'étalon pour une estimation visuelle des dégâts.