Les conditions à respecter pour réaliser une biostation opérationnelle

La réponse des plants de tabac "Bel-W3" à l'ozone dépend de la façon dont ils sont exposés au polluant. Il est donc important de respecter quelques règles.

 - Situation générale :

  Le premier objectif est de choisir un site représentatif de l'ensemble d'une zone géographique, plutôt que d'une situation très locale. La station d'exposition sera donc située en zone ouverte (pas d'obstacles tels que des murs, haies ou bâtiments à moins de vingt mètres de la station), et couverte par une surface de préférence gazonnée. On évitera également de placer la station au-dessus du sol (terrasse, toit de bâtiment), car la teneur en polluants de l'air varie avec la hauteur. Il est recommandé de placer une station d'observation à proximité d'un site de mesure physico-chimique de la qualité de l'air, afin de disposer d'une référence. De même, la proximité d'une station météo peut s'avérer utile pour l'interprétation des résultats.

 - Dispositif d'exposition :

  Le second objectif est d'optimiser les échanges de polluants entre la masse d'air et le feuillage des plants de tabac. Pour cela, il faut d'une part garantir une ouverture stomatique optimale (pas de contrainte hydrique, pas d'exposition au rayonnement solaire direct), d'autre part favoriser au maximum la ventilation du feuillage. Pour cela, les plants sont placés sur une table ou un châssis, à au moins 80 cm du sol, et au plus à 130 cm. Les plants sont protégés du rayonnement solaire direct et des intempéries (pluie et vent) par une ombrière (maille de 5mm), entourant complètement les plants (côté et dessus) . Afin de favoriser les échanges et d'homogénéiser l'exposition, on veillera à éviter le recouvrement mutuel des feuilles en espaçant les plants et en maintenant un espace minimum de 15 cm entre les feuilles et les parois de l'ombrière.

  Ce modèle de biostation a été utilisé au cours de la campagne "Eurobionet"

  Au moins six pots contenant chacun un plant de tabac «  Bel-W3 «  ou «  Bel-C »  et trois pots contenant chacun un plant de tabac «  Bel-B »  sont placés dans les orifices ménagés dans le bloc de polystyrène sur la table ou le châssis. On veillera à ce que l'alimentation hydrique des plants soit optimale